Théâtre Numérique

Vers un Théâtre Poétique Numérique
Sophie Charrier


  En ce début de XXIe siècle, l'artiste préoccupé d'avenir et novateur de sens ne se doit-il pas de régénérer sa force de questionnement... 
Il projette sa tête chercheuse aux confins des réalités scientifiques et technologiques et s'interroge sur l'expression possible de la pensée dans les nouveaux rapports entre langage et technique, réalité, irréalité, virtualité et multidimensionnalité.

La conception et l'élaboration d'un Théâtre Poétique Numérique se réfèrent à la grande tradition de la magie lumineuse et des arts optiques ( lanternes magiques, fantascope, machines à miroirs, art catoptrique, praxinoscope ) et empruntent à la science de l'illusion des processus ouvrant à l'intelligence imaginante un champ d'expérimentation de la perturbation et du renversement des valeurs. La création d'un nouveau langage théâtral, poétique et plastique, s'inspire également d'une part des traditions du théâtre oriental et d'autre part, de l'art de la marionnette et du masque, champ d'expérimentation privilégié des avant-gardes théâtrales.


Leur expérience montre que la quête d'un nouveau langage théâtral nécessite aussi la mise entre parenthèses provisoire de la présence de l'acteur.


Les nouveaux outils de création que sont les nouvelles technologies de l'image et du son offrent à cette exploration des moyens inattendus. Les thèmes de la créature et de l'intelligence artificielles posent alors tant au niveau du contenu que de la forme la grande question des rapports de l'homme avec la machine et de la robotisation de l'humain. Enfin, la poésie est le langage par excellence du passage. Dépassant les cadres étroits de la pensée humaine et invitant au voyage vers l'unité profonde des choses, la langue métaphorique conduit les mots porte-parole sur la scène merveilleuse de la subjectivité.


  In this XXI century beginning, the artist preoccupied by the future and innovator of sense must not he regenerate his questionning strenght... 

Projecting his searching head on the borders of technological and scientific realities, he wonders about the possible expression of the thought in the new connections between language and technique, reality and unreality, virtual and multidimensional.

The concept and the development of a Digital Poetic Theatre refer to the great tradition of magic lights and optical arts and borrow to the science of illusion processes able to open the imaginative intelligence to a field of disturbance experimentation.

The creation of a new plastic poetic dramatic language is also inspired by oriental theatre and by the art of mask and puppet, privileged experimentation field of the avant-garde theatre.Their experiment shows that theatre must temporarely put the presence of actors to one side. The new tools of creation given by technology of sound and image offer to this exploration unexpected ways. Finally, poetry is the language " par excellence " of the passage. Surpassing the narrow context of human thought and inviting to a travel towards the deep unity of things, the metaphorical tongue leads the spokes-words to the wonderful scene of subjectivity.